stop-elephant-riding-yourveggie.com

C’est pénible, mais à ce jour il est possible de voir et de rencontrer des ‘attractions’ touristiques avec des animaux, que ce soit des balades à éléphants, des parcs marins, des cirques ou des zoos par exemple. Un certain nombre de gens peuvent se sentir attirés par ces ‘genres d’attractions’, en oublient que ce sont les animaux qui doivent subir et ‘payer un prix’ assez cher avec leur souffrance sans cesse et leur routine quotidienne. Tout cela pour satisfaire le désir de certaines personnes voulant s’approcher, les toucher, les caresser, les photographier, les filmer, ou les ridiculiser …

Il faut tenir en compte qu’il existe également des personnes scrupuleuses qui mettent en place des endroits connus comme les ‘sanctuaires’ des animaux. Ayant comme but le fait d’attirer des touristes bien intentionnés et de faire que du profit économique au détriment des animaux.

Ci-dessous vous trouverez quelques ‘attractions’ à éviter.

stop-elephant-riding-yourveggie.com

Les promenades en éléphants

Les promenades en éléphants est une activité cruelle et vraiment pénible. Les éléphants sont enlevés de la nature ou élevés en captivité pour leur faire suivre des entraînements violents afin de les soumettre. Une fois leur ‘entraînement’ fini, les éléphants sont utilisés pour les ‘promenades’ en portant plusieurs personnes sur leurs dos. Sous la pression et la vigilance des dompteurs, les éléphants sont menacés avec le bullhook (un élément de punition ressemblant à un attiseur de cheminée avec un bout métallique pointu). Après une journée assez chargée, les pauvres éléphants sont attachés autour de leurs chevilles avec des cadenas quand ils ne font pas les ‘promenades’.

Plusieurs parcs d’éléphants s’auto-proclament ‘sanctuaires’ ou ‘refuges’, mais méfiez vous, car quelques endroits sont gérés à titre lucratif sans aucun réel bénéfice pour les éléphants. Si vous souhaitez absolument voir des éléphants lors de vos vacances, privilégiez les organismes reconnus qui veillent pour le bien-être et le respect envers les animaux et la nature.

La nage avec des dauphins

Tous les parcs marins dans le monde sont complètement néfastes pour des dauphins en captivité. En les esclavagisant pour les envies des touristes de les toucher, les alimenter et de nager en compagnie des dauphins.  

Dans leur état naturel, ces mammifères nagent plus de 30 kilomètres par jour. Cependant, dans les parcs ils sont en captivité et confinés à des piscines de béton traitées avec des produits chimiques. En plus, les dauphins sont obligés de nager avec des milliers de touristes jour après jour, ce qui les stresse énormément et en conséquence réagissent violemment.    

S’il s’agit de voir des dauphins, choisissez plutôt les bateaux qui proposent des excursions respectueuses en favorisant leur bien-être.

Les selfies avec des tigres

Derrière les selfies avec des tigres publiés sur internet et les réseaux sociaux, il existe une histoire sinistre derrière chaque image. Les animaux, obligés de poser avec des milliers de touristes, sont enchaînés, battus et drogués pour rester ‘dociles’ aux ‘caresses’ des gens et de leurs approches.   

Tristement, les bébés tigres sont souvent les plus prisés pour des sessions photographiques. Une fois qu’ils ne sont plus faciles à manipuler, ils sont vendus aux zoos, aux cirques ou sinon ils sont confinés à vie dans des cages pour continuer leurs routines.

Aucune photographie vaut toute cette vie de souffrance, évitez à tout prix les ‘attractions’ avec des animaux sauvages en captivité.

Les parcs maritimes

Les parcs maritimes ne sont pas du tout des endroits naturels pour les animaux marins. À force de rester dans ces endroits, les animaux nagent à plusieurs reprises en cercle, dans des réservoirs en béton qui sont horriblement très loin d’être son habitat naturel. Des phoques, des pingouins, des orques, des dauphins, des poissons, etc… sont parmi les victimes de ces parcs. Les animaux sont soumis à des ‘entraînements’ contra natura et ils sont obligés de faire des spectacles en échange d’aliments. Les animaux, en étant maltraités et affamés, n’ont pas le choix de se soumettre aux entraîneurs pour entretenir la foule de touristes qui se promène dans les parcs et voit le ‘spectacle’ à travers les murs de verre.

Très indépendamment de la taille du réservoir, les besoins de ces animaux sociables et intelligents ne peuvent être jamais satisfait en captivité. Si vous souhaitez les apprécier, tenez en compte leur environnement naturel et choisissez des alternatives #eco-animal-friendly, proposées par quelques bateaux ayant un sol transparent pour un meilleur aperçu des baleines, des bateaux qui proposent des tours d’observation des dauphins, des baleines, des phoques, etc. Le snorkel compte aussi une option d’approche respectueuse.

Les cirques

N’oubliez pas que les animaux ne sont pas des clowns. Il n’est pas dans leur nature de faire du vélo, de se mettre debout sur ses mains en ayant leurs têtes vers le sol, faire de l’équilibre sur des ballons, des cordes, des roues… de sauter et traverser des cerceaux de feu, enfin…

Quelques tristes exemples de leur quotidien. Tous les animaux de cirques sont obligés d’accomplir ces routines sous l’ordre menaçant des dompteurs, qui utilisent de divers moyens de torture.

Si le public des cirques savait la vérité par rapport à la violence et les traitements exercés sur les animaux, sans aucun doute les cirques avec des animaux n’existeraient plus. Les spectateurs ne trouveraient pas du tout amusant le spectacle.

La demande est claire : n’allez pas aux cirques ayant des animaux, demandez leur prohibition. Si vous êtes adepte aux cirques, pourquoi pas faire des choix conscients en assistant aux cirques sans animaux, avec des acrobates impressionnants et surprenants comme le très célèbre Cirque du Soleil ?

Les zoos

Une vie dans une cage, ce n’est une vie pour personne ! Pensez aux animaux des zoos qui passent leur vies enfermés sous le regard de milliers de touristes qui observent leur état et souffrance. Quand il ne s’agit pas de cages métalliques, les animaux sont parfois enfermés dans des fosses de béton, des espaces très loin de leur habitat naturel. Malgré ces conditions anti-naturelles, les zoos publient des annonces mensongères en ‘maquillant’ la triste vérité.

Si votre but est la rencontre avec les animaux, optez plutôt pour les promenades libres et/ou guidées qui invitent à voir et apprécier les animaux dans leur habitat naturel.

Les fermes des crocodiles

Ces endroits sont devenus dernièrement le spectacle commun des pays tels que les États-Unis, l’Australie et d’autres pays du continent Pacifique par exemple. Les fermes proposent aux touristes de toucher, s’approcher et de prendre des selfies avec les caïmans, les crocodiles et d’autres reptiles de n’importe quel âge. Les gueules de ces animaux sont fermées avec du scotch quand ce n’est pas avec des éléments douloureux ou de la drogue.

Perversement, les magasins de ces fermes, mettent en vente des produits provenant des animaux, comme par exemple : des sacs, des porte-clés, etc, faits de la fourrure des animaux de la ferme, et même des crânes et d’autres parties du corps de ces animaux.

Ne soyez pas complice de cette barbarie !

Des singes danseurs

C’est vraiment déprimant de savoir aussi l’existence des singes enchaînés et obligés à danser en échange de la nourriture et de l’argent. Les singes sont kidnappés et arrachés de leurs mères, même s’ils sont encore que des bébés ! Une fois avec leur dompteurs, ils sont maltraités afin d’obéir et faire le spectacle.

Quelques touristes se sentent sous la pression de donner de l’argent, particulièrement quand les animaux sont forcés à s’approcher des gens pour être pris en photo. Ne tombez pas dans ce piège car, au contraire, vous allez motiver les dompteurs à faire de même avec d’autres touristes.

Il est devenu une obligation morale d’être informé au sujet des abus commis envers les animaux. Le fait d’être au courant de la situation, nous permet de prendre des décisions conscientes et responsables lors de nos vacances et notre quotidien. Ces décisions et ces choix de vie contribueront à finir la maltraitance animale dans toutes ses formes.

Votre contribution

Si avant de lire cet article, vous n’étiez pas au courant, et que pour une raison ou l’autre vous avez été ou participé à ces ‘spectacles’, c’est votre opportunité de partager cet article à vos amis et famille afin de ne pas répéter la même erreur.

Engagez-vous à ne plus assister et financer ces ‘spectacles’. Que nos vacances et notre quotidien, ne deviennent pas l’enfer des animaux !


Articles en relation

Leave a comment